Partagez | 
 

 A moment of peace in a world in perpetual movement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: A moment of peace in a world in perpetual movement   Ven 6 Juil - 15:30

Il était encore tôt ce matin-là, lorsqu'Indianna sortit de sa cabane une tasse de café à la main. Il leva les yeux au ciel et remarqua qu'il faisait beau, le soleil était en train de se lever et le ciel était magnifique ! Il attrapa le journal et posa ses fesses sur les marches de sa "maison". Parce que en dehors d'être un dépotoir, cet endroit ne lui servait qu'à dormir. Il était garde-chasse et passait donc le plus clair de son temps dehors. Inutile de préciser qu'il passait beaucoup trop de temps dans la forêt a recherché les élèves qui s'y étaient aventurés ! Il ouvrit donc le journal et commença à le lire. Ils étaient toujours à la recherche de Mustard, le mec qui avait foutu le bordel dans le monde magique. C'est à ce moment-là qu'il se réjouissait de ne plus être un auror. M'enfin c'était pas le moment d'en parler. Le jeune homme termina sa lecture et entra à nouveau chez lui pour se préparer à cette nouvelle journée.

Indianna ne recherchait pas vraiment la compagnie des autres personnes présentes dans ce château. Pourtant, quand on y regarde de plus près, ils étaient quasiment tous de la même promo ! Et ils se sont tous retrouvés dix ans plus tard. Mais ils n'étaient plus les mêmes ! Ils avaient tous fait un bout de chemin depuis l'époque ou rien ne comptait plus que les match de quidditch et les soirées organiser à l'arrache... De bons souvenirs tout ça ! Pour lui Poudlard avait une autre signification. C'est la qu'il a rencontré sa femme, qu'ils s'étaient de bons amis mais c'était si loin ! Et a présent c'était à eux de montrer l'exemple ! Tu parles d'une blague toi ! Il devait se rendre au château pour voir le directeur. Ces derniers temps les centaures se plaignaient trop d'une présence maléfique qui les empêchaient de faire leurs trucs habituels. A vrai dire pour Indianna ils n'étaient qu'une source de problèmes. Comme souvent il essaya de leur faire comprendre qu'ils n'étaient pas les seules créatures de la forêt, mais rien àfaire ! Ces têtes de mules refusaient d'entendre raison et Indianna se vit contraint de patrouiller dans la forêt avec plus d'insistance... Comme si il n'avait pas de vie à côté...Enfin bon.

Il quitta le château vraiment énerver. Bon peut-être que les centaures n'avaient pas tort, mais quand même ! C'étaient pas une raison pour alerter tout le monde. Indianna était assez grand pour gérer ce genre de situation ! Il avait été auror bordel ! Il essaya tant bien que mal à se calmer. N'ayant pas la tête à travailler pour le moment, il se rendit à la volière et écrivit une lettre à sa fille. Lorsque la chouette s'éloigna, il remarqua qu'il était plus détendu et qu'il pouvait se remettre au travail. Ce qu'il fit sans tarder. Il s'occupa de ses tâches habituels sans prendre le temps de se poser. Lorsqu'il eut enfin fini, il faisait presque nuit. Il rentra chez lui pour prendre une douche. Il se prépara ensuite pour sa promenade nocturne dans la forêt. Il croisa à nouveau les centaures et les ignora totalement, n'ayant pas vraiment envie de se prendre la tête avec eux. Comme il s'y attendait, il n'y avait rien de suspect. Il quitta donc cet endroit pour se diriger vers le lac. C'est à cet endroit qu'il se posa et ferma doucement les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: A moment of peace in a world in perpetual movement   Sam 7 Juil - 18:35


Ivory fut réveillée par un éternuement, elle ouvrit doucement les yeux, émergeant doucement. Les yeux ouverts, Ivy se retourna et vit Gregory, l’assistant du professeur de soins aux créatures magiques. Ivory se leva en attrapant les draps qui cachaient son corps nu. « GREG ! Je croyais t’avoir dit de partir ! » L’intéressé lui adressa son plus beau sourire, et la jeune femme se calma. « Je suis désolé, mais je me suis endormi après que… » Oui, Ivory savait que quoi il parlait, les deux assistants étaient très proches, ils avaient une relation qu’ils savaient sans avenir car ils n’y avaient aucun engagement. Ils se voyaient quand ils avaient envi, quand l’un avait besoin d’affection, ou l’autre juste de décompresser. Ivory se calma doucement en voyant que Gregory était entrain de s’habiller, elle avait envie d’un café, toujours enroulé dans son drap, elle sentit qu’il passait derrière, il lui déposa un baiser furtif sur la joue puis quitta les appartements de la jeune Rhosdale. Cette dernière soupira et laissa tomber le drap pour aller se doucher.

Plus tard dans la journée, Ivory remarqua que Gregory était bizarre, et ce depuis quelques temps, elle pensait qu’il avait quelqu’un, qu’il y avait une fille qu’il appréciait beaucoup. Lorsqu’elle le vit sortir du château, elle décida de le suivre. Etonnement, elle ne se fit pas remarquée par Gregory, elle qui était maladroite et pas discrète. Elle le vit entrer dans le magasin de farces et attrapes dont elle connaissait le propriétaire, Garrett, et il n’y avait pas de vendeuse digne d’intérêt. Gregory resta longtemps dans le magasin, trop longtemps, alors Ivory décida de tracer sa route, et alla boire une bièraubeurre. Mais rapidement, son addiction à l’alcool la rattrapa, elle en bu une, puis deux, lorsqu’elle arrive à cinq, elle entendit la voix de Clara dans sa tête qui lui disait d’arrêter, qu’elle devait rentrer au château. Ivory se sentait honteuse, Clara lui avait sauvé la vie en la récupérant un soir alors qu’elle était ivre, que penserait-elle si elle la voyait comme ça.

Ivory arriva au château en passant par un passage secret que lui avait montré Maelynn, elle ne pouvait pas que les élèves la voit, mais la nuit était déjà tombée, combien de temps avait-elle passé au bar ? Trop longtemps apparemment, arrivée dans le parc, elle marcha doucement et silencieusement, lorsqu’elle vit la lune se refléter dans le lac, elle eut un instant où elle ne bougea pas et observa cette scène, c’était magnifique, elle décida de se rapprocher du lac pour admirer le spectacle, elle marchait lorsqu’elle trébucha sur quelque chose. Dans sa chute, elle lâcha un petit cri semblable à un cri de souris. Ivory s’était étalée de tout son long sur l’herbe, elle mit quelques secondes à comprendre ce qui lui était arrivé, elle se retourna tout en restant allongée et vit Indianna, le garde-chasse de Poudlard, elle lui fit un énorme sourire. « Indi, je crois que j’ai trop bu… Elle est belle la lune, hein ? Elle se reflète sur le lac, c’est magique… » Ivory eut un hoquet. « Je suis désolée, je crois que je pue la bièraubeurre, excuse moi. » Ivory ne laissa pas parler le garde-chasse, elle s’allongea sur l’herbe et ajouta. « Oh, Indianna, comment tu vas ? Pourquoi tu fais pas dodo ? » La jeune Rhosdale tourna la tête et lui sourit à nouveau, se taisant enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: A moment of peace in a world in perpetual movement   Dim 8 Juil - 17:02

Il s'était posé contre un arbre et il ferma doucement les yeux, profitant un peu de ce silence qui régnait sur le parc. C'était rare et il était toujours la pour en profiter. La lune se reflétait sur le lac et les étoiles éclairaient le ciel. Non c'était pas un romantique, enfin il l'avait été a un moment de sa vie... Il était complètement perdu dans ses pensées et ses souvenirs...lorsqu'on lui tomba dessus. Il ouvrit les yeux et reconnut Ivory. Il eut un sourire aux lèvres, il était rassuré que ce ne soit qu'elle. Doucement il se détendit alors qu'elle commença a débité des paroles qui n'avaient pas vraiment de sens. Elle confirma par la suite qu'elle avait trop bu. Il eut un autre sourire ayant eu lui aussi des soucis avec l'alcool dans le passé. Au moment de la mort de sa femme, mais il s'était reprit et depuis il ne buvait quasiment plus. Peut-être un whisky ou deux par mois pas plus.

Il était content de la voir, même si cette dernière était à moitié arrachée. Il aimait beaucoup sa compagnie et chose importante, elle était la seule à Poudlard à savoir qu'il avait une fille. Même si au départ il n'avait pas du tout apprécier le fait qu'elle fasse des recherches sur sa vie. Mais par la suite sa soeur lui avait une fois de plus, rafraîchit la mémoire et il s'était souvenu d'elle. Depuis il la laissa être avec lui quand elle le voulait. Un nouveau sourire se dessina sur son visage." Je vais mieux que toi a ce moment précis c'est certain ! Et puis je ne dormais pas, je profitais juste d'un moment de silence." Indianna regarda le lac qui reflétait parfaitement la lune. Il n'y avait pas de vague et tout semblait silencieux, même la forêt, ce qui était étrange, mais il s'en fichait un peu. Depuis quelques temps il y avait quelque chose qui rôdait dans la forêt, mais il n'avait pas encore mis la main dessus. Mais ça commençait à l'inquiéter un peu, si jamais il tombe sur un élève ou même une autre personne, il savait qu'il ne le supporterait pas. Il posa à nouveau les yeux sur Ivy qui regardait le ciel." Et toi comment tu va ?" Il essayait de l'aider au maximum. Il savait que ce n'était pas évident pour elle toute cette magie, mais elle faisait face. Chaque jour, elle apprenait auprès des autres. Il savait que Léana et Clara n'étaient jamais loin, lui non plus d'ailleurs. Le jeune homme tenait beaucoup à Ivy même si ça le tuait de l'admettre.

Ces derniers temps il devait faire face à des choses qu'il n'aurait jamais crus possible. Revoir certaines personnes de son passé avaient réveillé en lui quelque chose. Il ne savait pas quoi exactement. Indianna était content de se trouver là, il passait ses journées à se rendre utile et en plus il s'amusait bien avec Greg le stagiaire. Même s'ils passaient leurs temps à s'envoyer des piques, Indy l'aimait bien. Puis il y avait aussi quelques élèves avec qui il se sentait proches, Maelynn puis Rachel avec qui il partageait quelque chose d'unique. Ils avaient tous les deux le même don. Poudlard était quand même un endroit étrange mais tellement intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: A moment of peace in a world in perpetual movement   Dim 8 Juil - 20:41


Les effets de l’alcool commençaient à s’estomper, trop rapidement selon Ivory. Depuis qu’elle avait dix-neuf ans, après la disparition de Daenerys, elle se consolait dans l’alcool, qui lui permettait d’oublier sa vie, et le chaos qu’était sa vie sentimentale, mais surtout la douleur que lui provoquait le manque que lui provoquait l’absence de Daenerys mais aussi d’une famille, un vrai père qui aime sa fille. Une sœur dont Ivy ne serait pas jalouse. Cette vie, Ivy l’avait sous l’emprise de l’alcool ou de la drogue. Pourtant, grâce à l’aide de Clara, elle a réussi à contrôler cette addiction, enfin plus ou moins, elle n’était pas aussi destructrice que dans le passé. Il ne fallait juste pas qu’elle soit près d’une bièraubeurre, seule, dans un bar, et elle pouvait contrôler ses pulsions. La drogue, qu’elle avait découvert grâce, ou à cause de Leo, elle avait réussi à se débarrasser de cette addiction assez rapidement. Encore une fois avec l’aide de Clara.

« Je vais mieux que toi a ce moment précis c'est certain ! Et puis je ne dormais pas, je profitais juste d'un moment de silence. » Un moment de silence, oups. Ce n’est pas avec Ivory qui avait quelques Huxley dans chaque bras qu’il apprécierait le silence de la nuit. Mais Indianna avait tord, Ivy allait très bien, elle était juste bourrée, c’était pas la même chose. « Et toi comment tu vas ? » Ivy se retourna et le regarda en gardant son sourire sur les lèvres. « Je vais très bien, tout tourne autour de moi, c’est bizarre. Je plane ! Il va me falloir quelques minutes pour atterrir. Et je vais pas pouvoir me taire, alors, j’espère que je peux parler, même si tu veux du silence, je peux parler, hein ? Ça te dérange pas ? » Ivory se tut enfin et reposa sa tête sur l’herbe fraiche.

Ivory se rappela de la première fois qu’elle avait vu Indianna. Elle avait douze ans, et Indianna en avait dix-sept. Il était beau, grand et c’était le premier coup de foudre d’Ivy, pendant des mois, elle avait une photo d’Indianna et elle l’appelait « son amoureux » jusqu’à ce qu’elle découvre qu’il avait déjà une petit-amie. Cela lui a brisé le cœur pendant quelques minutes puis elle est passée à autre chose. Alors quand elle le retrouve à Poudlard, elle fut étonnée mais heureuse, mais ce dernier ne se rappelait plus d’elle. Et il était différent, plus triste, plus renfermé sur lui-même, elle reprit donc contact avec la sœur d’Indianna, et elle avait appris que sa femme était morte et qu’il avait une fille, adorable et très jolie. Ivory s’était sentie mal pour lui, et elle voulait le rendre heureux, moins coupable. « Roh, tu sais quoi ? Leo est méchant avec moi, il est pas gentil, et tu sais quoi, on a couché ensemble, mais faut pas le diiiiiiiire. C’est un secret, hein ? Et puis, il croit que je suis nulle, mais je suis pas nulle, hein Indianna ? » Ivory sentit que ses yeux se remplirent de larmes, en étant bourrée, toutes ses émotions étaient décuplés, elle n’arrivait pas à les contrôler. Ni ses émotions, ni ses paroles, elle parlait beaucoup, beaucoup trop.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: A moment of peace in a world in perpetual movement   Lun 9 Juil - 9:25

Indianna lança un sourire a Ivy. Depuis le début d'année, il était assez proche d'elle étant véritablement la seule personne à savoir qui il était vraiment. En dehors d'être le garde-chasse de Poudlard il était aussi un père et ça ne cadrait pas vraiment avec l'image qu'il voulait donner au château. Du coup, rares étaient les personnes dans la confidence. Indy n'avait pas un mauvais fond, c'est juste qu'il avait connu tellement de galères qu'il avait fini par se renfermé sur le monde extérieur pour ne plus souffrir autant. Mais il arrivait parfois qu'une personne, comme Ivy, arrive à gagner sa confiance.. Il posa les yeux sur elle et il eut un autre sourire. Elle parlait sans s'arrêter, mais ce n'était pas grave. Il se sentait bien quand elle était avec lui et même si elle avait un peu bue ce n'était pas grave. " Tu peux parler autant que tu veux, je t'écoute . Et puis le silence c'est un peu ennuyant au bout d'un moment !" Le jeune homme reposa sa tête contre le tronc d'arbre alors qu'elle posait la sienne sur l'herbe fraîche.

Indianna était un peu perdu dans ses pensées. Il n'avait pas vraiment apprécié qu'elle fouille dans son passé, mais au final elle ne voulait que l'aider à se sentir mieux. Et elle réussissait plus ou moins. De plus, elle s'entend très bien avec sa fille et cette dernière lui demandait même de ses nouvelles. Indy eut un sourire quand il pensa à sa fille, elle lui manquait, plus qu'il ne pouvait le dire. Puis elle reprit la parole et c'est à ce moment-là qu'il se rendit compte qu'elle parlait un peu trop. Mais bon il n'était pas non plus du genre à le crier sur tous les toits. Et puis Léo était son ami, même s'ils avaient parfois du mal à se reconaître. Le jeune homme eut un autre sourire, cela ne l'étonnait guère. Quand ils étaient àPoudlard il était plus ou moins pareil et puis il devait bien admettre qu'Ivy était vraiment séduisante, mais il n'avait jamais envisagé de la mettre dans son lit. Non sa vie était suffisamment chaotique alors inutile d'en rajouter une couche. Elle était une amie, une bonne amie et il veillait sur elle." Sacré Léo ...Non bien sûr que non ! Et puis j'ai vu que tu faisais beaucoup de progrès auprès de Léana et Clara. A ce rythme là tu sera meilleure que moi !"

Indianna se mit a rire, mais il pensait ce qu'il disait. Les filles faisaient tout leur possible pour qu'Ivy se sente bien ici. Ce n'était pas évident pour elle et il savait que sa relation avec Léo était assez chaotique. Ce dernier lui en parlait de temps en temps quand il venait boire un verre chez lui, enfin dans sa cabane . Il reposa les yeux sur Ivy et il remarqua qu'elle avait les yeux remplis de larmes. Il n'aimait pas la voir dans cet état et il lui fit signe de s'approcher de lui. Elle posa sa tête contre son épaule et il passa son bras autour d'elle. Ca va mieux ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: A moment of peace in a world in perpetual movement   Lun 9 Juil - 15:37


« Tu peux parler autant que tu veux, je t'écoute. Et puis le silence c'est un peu ennuyant au bout d'un moment ! » Ce n’était pas la chose à dire à Ivory, qui était une vraie bavarde, elle pouvait parler des heures, trouvant toujours quelque chose à raconter, et si vous rajoutez de l’alcool à ça, Ivy pourrait vous raconter toute sa vie. Ivory sourit, elle sentait que l’amitié qu’elle était entrain de construire allait être une longue amitié, comme avec la plupart des gens qu’elle connaissait à Poudlard. Sa vie sociale n’avait jamais été aussi remplie et heureuse que dans son passé, elle avait de nombreuses connaissances, quelques amis et même des meilleurs amis à qui elle faisait réellement confiance. Certes, elle n’avait de petit ami, au masculin ou féminin, mais cela lui était égal, elle n’était pas prête pour s’engager. Il y avait bien quelques personnes dont elle était très proche, physiquement parlant, dont Viktor, un élève, son « doudou » comme elle l’appelait, même si elle sait que les relations entre élève et professeur sont interdites, c’est juste plus fort qu’elle, Viktor est si… Viktor ? Elle avait une réelle affection pour lui, elle tenait à lui, et ça la rendait folle, non, elle n’était pas amoureuse de lui, mais s’il venait à lui arriver quelque chose, elle sera tellement triste…

Ivory savait que Indianna et Leo n’étaient pas ennemis, et ça l’énervait, beaucoup de gens qu’elle connaissait étaient amis avec ce dernier, et elle se demandait comment Leo faisait pour être aimé par des gens qui l’aiment aussi elle, cela semblait tellement illogique pour Ivory. « Sacré Léo ...Non bien sûr que non ! Et puis j'ai vu que tu faisais beaucoup de progrès auprès de Léana et Clara. A ce rythme là tu seras meilleure que moi ! » Ivory le regarda, les yeux rougis par les larmes qu’elle essayait de contrôler, il lui fit signe de se rapprocher de lui, ce qu’elle fit, elle posa sa tête sur son épaule, et Indianna passa son bras autour de la jeune Rhosdale, ce qui eut pour effet de la calmer instantanément, ce qu’elle avait besoin, c’était un petit peu d’affection, c’est pourquoi lorsqu’elle était ivre, elle finissait souvent dans les bras d’un inconnu. « Ca va mieux ? » Ivory leva les yeux, Indianna était un ange, il faisait toujours attention au bien-être de ses amis. « Woui, merci beaucoup Indianna… Oui, Clara et Léana sont des anges avec moi. Et Clara… Elle est trop… Yeah. Comme toi en fait, vous vous ressemblez beaucoup. » Cela fit « big » dans sa tête, Ivory eut un petit rire d’enfant. « Dis moi, ça se passe bien entre toi et Clara, je sais que vous vous connaissez depuis Poudlard. Et quand vous ferez des bébés, je pourrais être leur marraine. Oh, tu sais quoi ? J’ai vu Serah il y a quelques jours… Je sais plus quel jour, elle est adorable, elle te ressemble beaucoup, et elle est très gentille Et… Aïe, j’ai mal à la tête… » Toujours blottie contre Indianna, Ivory se tut enfin, et se mit à masser sa tête, l’euphorie due à l’alcool laissait doucement place aux effets secondaires d’un état d’ivresse, les maux de tête, et bientôt les nausées surement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: A moment of peace in a world in perpetual movement   Lun 9 Juil - 20:57

A l'époque de Poudlard c'était une vraie pipelette. Non sérieux il était incapable de fermer sa bouche plus de deux minutes et encore c'était un calvaire ! Il était du genre populaire parce qu'il était plutôt beau gosse et qu'il était en plus batteur de l'équipe de quidditch et rien que pour ça il en avait eu des fan...autant que Léo ! Il était de toutes les soirées, enfin celles où allaient Léo. Puis à partir de la cinquième année il a commencé à se calmer, a cause, ou grâce a Jenna. Cette fille avait changé sa vie, il ne voyait plus vraiment les choses sous le même angle, certes il restait quand même populaire et pas mal de filles avaient été jalouses. Il savait que ça avait été dur pour elle de sortir avec lui, mais tous les deux étaient amoureux l'un de l'autre. C'était d'ailleurs avec elle qu'il avait appris le principe de la fidélité. Non pas qu'il couchait avec toutes les filles mais...quelques-une ! Mais ce n'était pas pour autant qu'il parlait moins...

Indy eut un sourire quand il le compara à Clara. Puis elle partit dans un délire qui le fit sourire. Même si il apréciait beaucoup la compagnie de Clara et qu'il commençait un peu à s'attacher à elle, ils n'en étaient pas au stade de se mettre ensemble et de faire des bébés ! Il secoua la tête et se mit à rire. " Promis et on t'invitera même au mariage ou tu sera demoiselle d'honneur !" Puis elle parla de Serah. Il avait sû que sa fille était venue a Pré-au-Lard avec sa tante vu que cette dernière avait eu un rendez-vous dans le coin. Ivy l'avait sans doute croisé avec sa nounou. Il n'avait pas pu faire le déplacement pour venir la voir étant donné que ce jour là il avait eu pas mal de boulot. " Je sais, elle était avec sa nounou. Odessa avait eu un rendez-vous dans le coin il me semble."

Odessa était sa petite soeur, il l'aimait malgré les relations houleuses qu'ils avaient eus dans le passé. Il regarda à nouveau Ivy lorsque cette dernière se plaignait d'avoir mal au crâne. Il savait que c'était dû à l'alcool. Lui-même était passé par cette phase, sauf que dans son cas c'était pire encore ! Il eut un autre sourire, sa fille ressemblait physiquement à sa mère et c'était au niveau du caractère qu'elle avait hérité de lui. Une vraie tête de mule aussi ! "Serah ressemble a sa mère mais elle a mon caractère ! Hum...pour ton mal de crâne tu veux quelque chose ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: A moment of peace in a world in perpetual movement   Mer 11 Juil - 11:22


« Promis et on t'invitera même au mariage où tu seras demoiselle d'honneur ! » Ivory explosa de joie, intérieurement et extérieurement, même si elle savait qu’Indianna rigolait avec leur mariage, Ivory espérait vraiment que Clara et Indianna s’aimeraient de cette fois, mais elle savait que cela n’allait pas être facile pour les deux adultes sachant que la garde-chasse se sentait toujours coupable de la mort de sa femme, Jenna, et il devait toujours l’aimer et Clara… Ivory ne savait pas vraiment ce qui lui était arrivé mais elle se doutait que cela avait un rapport avec la naissance de son fils, mais voyant que Clara ne voulait pas en parler, elle ne chercha pas à savoir, respectant la vie et les envies de Clara. Ivory n’avait jamais envisagé le mariage, ou avoir des enfants, elle se tenait très loin de tout engagement, et elle détestait le fait d’être attachée à des personnes, Clara, Léana, Viktor, Indianna… Il y avait tellement de gens qu’elle appréciait beaucoup et auquel elle s’était trop attachée, et elle n’aimait pas le fait de souffrir si l’une de ces personnes était blessée ou pire.

Ivory était bien dans les bras forts d’Indianna, elle se sentait en sécurité, elle était calme, elle revenait doucement à la réalité. « Je sais, elle était avec sa nounou. Odessa avait eu un rendez-vous dans le coin il me semble. » Effectivement, Ivory ne l’avait pas vu avec Odessa, mais cela ne l’avait pas empêché de lui parler, Ivory n’avait pas connu Jenna, la mère de Serah, mais l’idée de parler d’elle ne passa pas parla tête d’Ivy, ayant peur de lui faire du mal, elle savait qu’Indianna était très sensible à la mort de sa femme, se sentant encore très coupable. « Serah ressemble à sa mère mais elle a mon caractère ! Hum...pour ton mal de crâne tu veux quelque chose ? » Ivory ne put s’empêcher de rire. « Aïe, si elle a ton caractère… La pauvre. » Le jeune Rhosdale n’arrêtait pas de sourire, elle savait qu’Indianna ne se vexerait pas mais il était connu pour son caractère assez fort. Il était très impulsif et très têtue, mais cela faisait parti de son caractère et Ivory aimait les gens qui avaient du caractère, c’était beaucoup plus amusant et intéressant.

Ivory se rappela qu’il lui avait demandé si elle voulait quelque chose pour la tête. « Oh non merci. Comme ça, cela me rappellera que je dois réellement plus boire. » C’est alors qu’elle pensa à Clara, et si elle savait qu’Ivory avait de nouveau bu, elle risquerait d’être déçue, elle ne devait pas savoir qu’elle avait craqué, elle regarda Indianna avec ce regard de chien battu dont elle avait le secret. « Dis moi Indianna, tu peux me promettre que tu diras pas à Clara que j’ai bu, ni à Léana, ni à personne ? » Ivory continuait de sourire, tout en le regardant, elle savait que si elle lui demandait, il respecterait son envie de secret. La jeune Rhosdale avait envie de se confier à Indianna, enfin pas se confier, mais lui demander son avis, sur sa relation avec Viktor, mais aussi Leo. Mais Viktor était beaucoup plus important que Leo. « Indianna, dis moi, est-ce que tu as déjà… Tu sais avec une élève… Enfin, tu t’es déjà rapproché d’une élève ? Physiquement je parle. » Ivory avait un peu honte, elle savait qu’elle prenait des risques en fréquentant occasionnellement Viktor, mais c’était plus fort qu’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: A moment of peace in a world in perpetual movement   Mer 11 Juil - 23:22

Indianna était fier d'être papa, sa fille était une perle. Du haut de ses six ans elle savait déjà ce qu'elle voulait faire de sa vie, elle voulait être médicomage comme sa mère. Et puis avec le caractère qu'elle avait, il savait qu'elle allait réussir. Tout comme lui elle était têtue et avait un don pour faire des conneries. Et elle avait pris cette habitude de le regarder avec des yeux de chien battu pour qu'elle ne se fasse pas engueulé...Bon ça marchait parfois, mais il ne lui laissait pas tout faire non plus. Il ne voulait pas que sa fille fasse le même métier que lui, trop peur de la perdre prématurément, peur qu'elle vive ce qu'il avait vécu... Indy se mit à sourire à sa remarque." Ben quoi ? Qu'est ce qu'il a mon caractère ?" Au château il était connu pour être strict concernant les règles sur la forêt interdite. Il faut dire qu'on trouve de tout la dedans et que ça pouvait vite être dangereux...Puis il lui avait proposé d'aller lui chercher quelque chose pour son mal de crâne, mais cette dernière lui répliqua que ce n'était pas la peine. Il eut un nouveau sourire et avant même qu'il dise quoi que ce soit, elle lui demanda de ne pas en parler à Clara où a Léana. Indy baissa la tête et la regarda." Tu peux me faire confiance, personne ne sera au courent." Il se dit à ce moment-la qu'elle avait de la chance d'avoir des amies comme elles. Lui si il n'avait pas eu sa soeur il serait sans doute mort depuis des années.

Puis elle lui posa une question des plus...étrange. Indianna avait déjà du mal a oublié sa femme et les rares qui étaient passées dans son lit ces six dernières années se comptaient sur les doigts d'une main. Et puis il n'avait jamais envisagé d'être aussi proche d'une élève. Certes il s'entendait bien avec quelques élèves dont Maelynn ou encore Rachel, mais rien de plus. " Je... suis assez proche de certains élèves, mais pas de la manière dont tu sous-entends." Ca y'est il était intrigué. Il écarta un peu Ivy de lui pour pouvoir la regarder dans les yeux. Il avait bien compris au son de sa voix que cette question allait amener autre chose, mais il n'osait pas vraiment lui demandé. Il n'aimait pas se mêler des affaires des autres, mais là...Il savait qu'elle avait des soucis avec Léo et d'ailleurs il avait bien compris qu'elle était surprise que pas mal de ses amis s'entendaient bien avec lui, Indy faisait partie de ceux-là. Lui et Léo c'était une grande histoire. Batteurs de leur équipe de quidditch, sécheurs de cours, organisateur de soirée et j'en passe et des meilleurs...Mais là il ne s'agissait pas de Léo a l'évidence. " Si tu as besoin de parler je suis là. Tu sais que quoi que tu puisse me dire ça restera entre nous..." Indianna était quand même intrigué, il se doutait bien que l'alcool qu'elle avait avalée toute la soirée l'aidait à bien parler. Indy partait du principe qu'il ne jugeait pas ses amis, parce qu'il était mal placé pour le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: A moment of peace in a world in perpetual movement   Jeu 12 Juil - 18:54


« Tu peux me faire confiance, personne ne sera au courant. » Ivory sourit, elle savait qu’Indianna était quelqu’un de confiance, il n’avait jamais raconté de choses qu’il n’était pas censé savoir c’est pourquoi elle savait qu’elle pouvait lui raconter beaucoup de choses, peut-être pas tout par pudeur, ce qui est normal. Viktor avait su se faire un place dans la vie d’Ivory, une place que cette dernière n’avait pas prévu, elle n’aimait pas s’attacher aux gens, c’était trop douloureux lorsqu’ils partaient. « Je... suis assez proche de certains élèves, mais pas de la manière dont tu sous-entends. » Ah, il avait compris, Ivy était soulagée qu’elle n’ait pas besoin de préciser ce dont elle avait envie et besoin de parler, cependant la réponse d’Indianna ne convenait pas à Ivory, elle avait espérer qu’il avait fauté pour qu’elle puisse se rassurer, c’était une réaction égoiste, et Ivy s’en voulait beaucoup, mais ça l’aurait rendu plus à l’aise dans sa relation avec Viktor. « Si tu as besoin de parler je suis là. Tu sais que quoi que tu puisses me dire ça restera entre nous » Ivory soupira, Indianna s’était décalé pour la regarder dans les yeux, ce qui gêna un peu la jeune Rhosdale.

« Non, je veux pas en parler, c’est juste que… Tu crois que je peux réellement me faire virer si j’étais vraiment impliquée dans une relation avec un élève ? » Ivory était réellement inquiète de ce point là, elle avait tout fait pour obtenir ce poste, et même si tout n’était pas parfait, elle aimait son travail, et elle ne voulait pas le perdre, mais elle ne voulait pas perdre Viktor non plus. « En faite, si, je veux en parler, je suis tellement soûle que je m’en souviendrai plus demain, et j’espère que toi aussi… Quand je suis avec cet élève, je me sens terriblement coupable, mais je peux pas m’en empêcher, c’est normal ? J’ai un peu l’impression de l’utiliser, c’est bizarre… Je… Je crois que je vais me taire maintenant. » Ivory soupira, elle en avait déjà trop dit, elle posa sa tête contre l’arbre, fuyant le regard du garde-chasse, honteuse. Oui, elle avait honte de ce qu’elle faisait avec Viktor, mais cette honte ne l’arrêterait jamais de le voir. Avant qu’Indianna ne puisse rajouter quelque chose, Ivy rajouta. « Non, tu sais quoi ? J’ai trop honte, on va parler d’autre chose, c’est trop… Nul ce que je fais, alors on oublie, hein ? »

Ivory réfléchit, mais elle ne savait pas quoi dire, elle avait tellement honte de ce qu’elle venait de rire, elle se doutait que le garde chasse d’allait pas la juger, mais j’avais dit à voix haute rendait son crime encore plus honteux, et elle avait tellement mal à la tête à force de réfléchir, et de boire surtout, elle avait décidé, elle ne boirait plus, plus au point d’avoir un mal de tête comme ça, mais au moins, elle n’avait pas de nausées, c’était le seul point positif de sa beuverie, car sinon, elle avait raconté des choses personnelles à Indianna, elle avait dit des choses stupides et elle s’était surement ridiculisée, bref, note à Ivy : ne plus boire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: A moment of peace in a world in perpetual movement   Lun 16 Juil - 15:04

Indianna lui fit un sourire. Elle savait depuis le temps qu'ils se voyaient qu'elle pouvait lui faire confiance. D'ailleurs lui-même lui avait confié des choses que personne d'autre ne savait. Sans doute à cause du fait qu'elle était au courent pour sa femme et Serah. Bon elle n'était plus la seule puisque Clara était également au courent. Le jeune homme avait regardé Ivy d'un air intrigué. Il n'avait jamais envisagé d'avoir de relations particulières avec des élèves. Il voulait juste qu'on le laisse tranquille, mais quelques élèves avaient quand même réussis petit a petit à se faire une place dans la vie d'Indy. A commencer par Maelynn avec qui il discutait de son boulot et Rachel, la jeune serpentarde avec qui il partageait quelque chose de particulier : ils avaient le même don. En dehors de ça il restait le plus éloigné possible, sauf quand il s'agissait de leur hurler dessus ou d'aller les chercher en forêt en pleine nuit. Il eut un regard surpris quand elle lui demanda si elle pouvait être viré. Il chercha alors ses mots avec soin pour ne pas lui faire peur. " En admettant que tu as ce genre de relations avec un élève...oui. Mais je suis sûr que si c'est le cas tu es le plus discrète possible." Indianna ne voulait pas perdre son amie. Comme certaine personne, elle s'était fait aussi une place dans sa petite vie. Il était content de la voir pour parler de tout et de rien. Content de voir qu'elle était là tout simplement.

Il eut quand même un sourire lorsqu'elle lui dit qu'elle avait besoin d'en parler. Il l'écouta et eut un sourire. Il avait plus ou moins la même chose avec Clara. Quand il était avec elle, il se sentait un peu coupable d'être bien. Même si Jenna était morte depuis six longues années il n'arrivait toujours pas à passer a autre chose, mais avec Clara c'était différent. Avec elle il n'y pensait plus, il se surprenait même à être heureux. Quand il ne la voyait pas de la journée, il était comme pas bien. Il lui manquait quelque chose sans qu'il puisse dire ce que c'était. " Si effectivement tu te sens bien avec lui, je vois pas vraiment où est le mal, en dehors du fait que c'est un élève. J'suis pas là pour te juger Ivy, je veux juste que tu évite les ennuis. Mais je suis vraiment mal placé pour te dire quoi que ce soit..."

Comme elle ne voulait pas s'étendre sur le sujet il respecta son choix et chercha un autre sujet de conversation qui allait lui redonner son sourire. Il aimait quand elle souriait, elle était plus jolie et puis sa bonne humeur était limite contagieuse !" De quoi veux-tu parler ?" Indy regarda alors le lac. Il était tard, mais il n'avait pas sommeil. De toutes façons il dormait mal. Le jeune homme eut un sourire et pensa que la pleine lune était pour bientôt. Les créatures de la forêt étaient toujours effrayés avant ce fameux jour. Mais ce n'était pas le moment de penser à ça. Il reposa sa tête sur l'épaule de son amie et eut un sourire. " Mes années a Poudlard me manquent...j'ai l'impression que c'était il y a tellement lomtemps..." Il poussa un long soupir et se perdit un peu dans ses souvenirs.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A moment of peace in a world in perpetual movement   

Revenir en haut Aller en bas
 

A moment of peace in a world in perpetual movement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
“ FIZWIZBIZ „ Ϟ and you jerk it out. :: party rock in hogwarts :: poudlard : extérieur :: le lac-