Partagez | 
 

 Declan R. ▬ " I thought I could fly, so why did I drown ? "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
L. Declan Rosenwood
Messages : 10
Date d'inscription : 26/06/2012
Célébrité : Alex Pettyfer
Origine : Sang mêlé créature/sorcier
Âge du personnage : 16 ans

MessageSujet: Declan R. ▬ " I thought I could fly, so why did I drown ? "   Mar 26 Juin - 9:17


feat ϟ Alex Pettyfer, tumblr
L. Declan Rosenwood


“ C'était lui, le spectre insaisissable qui laissait pour preuve de son passage les cadavres exsangues de ceux qu'il aimait. „

nom prénoms: Lewis Declan Rosenwood. Mais très franchement, je préfère mon second prénom. âge: 16 ans. anniversaire: 2 janvier. origines: américain, je suis né dans la banlieue de Washington avant de déménager à New-York quelques mois plus tard, puis à Londres l'année de mes dix ans. orientation sexuelle: hétéro. profession ou année d'études: 6ème année. sorcier/ancien moldu/créature: sorcier & lycanthrope depuis quatre mois. nature du sang: mêlé. connaît la magie depuis: toujours. possède une baguette: oui, depuis mon entrée à Poudlard, à onze ans. Je l'ai acheté chez Ollivander le plus légalement du monde. épouvantard: moi, sous ma forme de loup, en train de déchiqueter les corps de Caelan, de Canelle, des mes amis, de mes parents ...


ϟ show me some magic !


ϟ can i get on your magic bus ?
Chaque instant de cette nuit se repasse en boucle dans mon esprit. Je ne peux y croire. Allongé sur mon lit, les yeux fixés sur le plafons de ma chambre, je parcours lentement du doigt la plaie apparue quelques heures plus tôt sur mon épaule gauche. Enorme, sanglante. Monstrueuse. Comme moi. Sans que je ne puisse m'en empêcher, des larmes roulent sur mes joues. J'entends soudain la porte de ma chambre grincer, et ma mère apparaît, en pleurs, et vient déposer un nouveau linge humide sur mon front. Je ne réagis pas, ni en voyant ses larmes, ni en sentant son regard désespéré fixé sur moi.

Soudain, des cris retentissent au loin. Mon nom. On crie mon nom. Je sursaute, et me redresse brusquement. Ma mère m'attrape par les épaules en prenant bien soin de ne pas toucher ma plaie. « Allons, Declan, calme-toi, s'il te plaît. » Je la repousse. Ils me cherchent. Ils me cherchent mais ils ne doivent pas savoir. « Maman, tu ne dois pas leur dire. S'il te plaît, ne leur dit rien, ils ne doivent pas savoir, personne ne doit savoir. Maman, s'il te plaît. » Elle me regarde, suppliante, pour que je retire mes paroles, parce qu'elle sait que ce n'est pas la bonne solution. Mais je ne peux pas faire autrement. « Maman ... » « D'accord ... D'accord, ils n'en sauront rien. Je dirai que tu es malade, que c'est contagieux, qu'ils ne peuvent pas t'approcher, jusqu'à ce que ta plaie aille mieux. » Des larmes roulent sur ses joues, je les essuie de ma main et dépose un baiser sur son front, puis je m'allonge de nouveau sur le lit, et mon regard se fixe sur le plafond. Je sais qu'elle voudrait me voir sourire ... Mais je n'en suis plus capable.

« Maman, qu'est-ce qu'il se passe ? Où est Declan ? On l'a cherché partout, il avait disparu ce matin ! Pourquoi tu pleures ? Maman ! » Je ferme les yeux. La voix de mon frère, de mon jumeau, de l'être le plus cher à mes yeux est réellement inquiète. Mais ma mère va le rassurer, je le sais. Et tout redeviendra comme avant. Non, que dis-je ? Rien ne sera jamais plus comme avant. « Declan a ... Il a la dragoncelle. C'est très contagieux, tu sais, vous ne pouvez pas l'approcher. Il va passer le reste des vacances au lit, je crois. » J'entends des exclamations frustrées. « Quoi ? Non mais c'est pas possible ! » s'exclame Ellio, mon cousin. « On peut le voir, Maman ? » demande Caelan. « Non, mon chéri. Je suis désolée. »

A cet instant, j'imagine le visage dépité de mon frère. Mais je sais que c'est le mieux à faire. Qu'il ne sache rien. Je revois encore ce loup, cet immense loup, ce monstre se jetant sur moi alors que je me promenais dans la forêt, non loin de notre campement. Je le revois refermer ses crocs sur mon épaule, je sens encore la douleur, atroce, horrible. Je me vois rentrant, haletant, à moitié mort, jusqu'à la maison. Et la pleine lune, au dessus de ma tête. Qui m'attire, irrémédiablement. Qui me brûle. J'ouvre soudain brusquement les yeux en réalisant la dure réalité.

Je suis un monstre.


once upon a time

Ton histoire. Nous sommes en 2012. Un minimum de 600 mots est demandé et n'oublie pas de faire ressortir le caractère de ton personnage, ses origines, l'approche qu'il a de la magie et surtout l'impact qu'ont eu les derniers évènements sur lui.
La forme est tout à fait libre, tu peux raconter son histoire de façon simple, sous le point de vue de votre choix, décrire des scènes comme tu le ferais en roleplay, rédiger des lettres, écrire des dialogues ou tout ce qui te permettra de décrire au mieux ton personnage.
Attention, le règlement n'est pas à négliger : la qualité de l'écriture est privilégiée sur Fizwizbiz. On ne te demande pas d'être un écrivain en herbe, cependant si tu fais des fautes de base telles que la confusion entre à/a, était/été, sa/ça, et qu'elles reviennent assez souvent pour ne pas être considérées comme des fautes de frappe ou d'inattention, nous te dirigerons irrémédiablement sur un autre forum, -dans le but de diminuer les exclusions entre membres validés et d'améliorer un minimum la lisibilité des roleplays.