Partagez | 
 

 Le temps passe, mais la douleur reste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ewan A. Hawke
Ewan A. Hawke
poufsouffle
poufsouffle
Messages : 68
Date d'inscription : 30/05/2012
Célébrité : Bradley James
Origine : Sang mêlé
Âge du personnage : 17 ans

MessageSujet: Le temps passe, mais la douleur reste   Jeu 31 Mai - 19:54

Cette nuit là, Ewan dormit très mal. Il avait passé la nuit à se tourné dans tous les sens dans son lit. Le jeune homme faisait des cauchemars et de réveillait en sursauts dans son lit. Il jeta un coup d'oeil autour de lui pour s'apercevoir que tout le monde dormait. Il poussa un soupir de soulagement, il n'avait pas envie de s'expliquer, de dire aux gens que c'était à cause de sa soeur qu'il dormait mal. Chaque année, depuis dix ans c'était la même... Ewan décida de se lever. Il était encore tôt, mais ce n'était pas important. La salle commune était déserte vu l'heure c'était normal et puis on était en week-end donc les gens dormaient. Il regarda sa montre pour voir qu'il n'était que sept heures et demi. Le jeune homme se posa dans un fauteuil, pris une plume et un parchemin qui traînait là et commença à écrire. Il écrivait une lettre pour sa soeur, c'était stupide certes, surtout quand on savait qu'elle était morte depuis dix ans mais ca personne ne le savait en dehors de Mischa.Il commença alors à écrire ce qui lui passait par la tête. Il avait toujours pensé que sa soeur aurait été une Poufsouffle ou au pire une Serdaigle. Il aurait tellement aimé partager ces moments avec sa soeur... Mais son cousin l'en avait privé. Il l'avait tué, peut-être pas en la noyant, mais il n'avait rien fait pour la sauver. Ewan se souvenait de ce jour comme si c'était hier et sa douleur lui fit monté les larmes aux yeux. Mais il ne pleurait jamais, il ne pouvait pas. La seule personne qui avait autant d'importance que sa soeur était Mischa, sa meilleure amie. Il lui devait tout. Sans elle, il ne sait pas ou il en serait à l'heure actuel...

Ewan venait de finir d'écrire sa lettre quand un bruit se fit entendre derrière lui. Il leva la tête et aperçût deux élèves descendre. Il était huit heures. Le jeune homme remonta dans son dortoir et mit sa lettre sous une pile de vêtements qui se trouvaient dans son placard, il prit ensuite un pantalon et un pull et fila sous la douche. Une fois cette opération faite, il sortit de sa salle commune après avoir prit un livre avec lui. Il se dirigea vers la Grande Salle et passa la tête. Aucune trace de Mischa. Bien qu'ils ne soient pas dans la même maison, Ewan donnerait tout ce qu'il possède pour elle. Le jeune homme sortis dehors et se dirigea vers le parc. Il marcha alors sans but, pensant à sa soeur. Jamais il n'avait connu une souffrance aussi forte. Une douleur inimaginable qu'il ne souhaitait a personne, pas même à son pire ennemi... C'était peut-être ce qui rendait son amitié avec Mischa indestructible. Elle aussi avait perdu un être cher en la personne de son frère. Ewan l'avait connu aussi et avait été touché par l'annonce de sa mort. Même si Mischa est une Serpentard et lui un Poufsouffle, jamais ils ne se disputaient, au contraire ils veillaient l'un sur l'autre et personne ne se mettaient entre eux. Enfet personne n'avait essayé... Le jeune homme alla s'asseoir sous un arbre, pas loin il y avait un groupe de filles qui l'avait remarqué et il les entendait gloussés comme des dindes, ce qui le faisait doucement sourire. Il ouvrit son livre et se plongea dedans sans faire attention à ce qui se passait autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le temps passe, mais la douleur reste   Sam 2 Juin - 16:30

Il parait que la vie est un collier de peur, cela doit sûrement être vrai, personne n’est assez fort pour combattre la peur, l’ennemi c’est la peur….un homme peut tout détruire en lui, l’amour, la haine, le désir, la passion, le chagrin ….mais aussi longtemps qu’il tient à la vie il ne pourra jamais détruire la peur. Mais c’est peut être mieux ainsi, après tout, le danger d’avoir tout à perdre permet de maintenir en vie, cela fait une bonne raison de se battre, non ? Il faut justement parfois avoir quelque chose à perdre c’est toujours le cas t’as toujours tout à perdre dans ta vie.
Mischa….c’était bien son nom n’est-ce pas, un nom simple mais qui avait des résonances différentes après qu’on l’eut connu…elle…elle avait tout perdu, et pourtant elle se battait encore…parce que rester debout bien que blessée c’était toujours mieux que tomber quand on peut continuer tout droit. Mais tout droit on ne va jamais bien loin.
Mischa c’était un bout d’enfer au paradis, aussi impétueuse qu’imprévisible, aussi belle que mystérieuse, aussi généreuse que amère, aussi pétillante que nostalgique…. Une vraie contradiction en elle-même cette jeune fille.

Mischa avait perdu tous les gens qui comptaient à ses yeux, son frère…mort, sa famille qu’elle avait quitté après ça, après qu’ils n’aient pas voulu faire honneur à la mémoire de leur fils….Matthew.et dire qu’elle était allée jusqu'à aller à l’encontre de ses valeurs afin d’atterrir à serpentard, la maison des générations de sa famille. Enfin toute une génération sauf Matthew qui lui avait fini à Gryffondor. Il fallait bien que quelqu’un sauve ce « honneur » dont elle entendait parler depuis gamine.et ou tout cela l’avait-il mené ? A être seule, encore et toujours….

Mischa était indépendante, elle voulait toujours paraître pétillante et en forme, toujours être celle que l’on aime par sa bonne humeur, alors devant les autres elle se mettait à rire, mais au fond d’elle l’a sentait cette bête furieuse prête à exploser a partir loin à fuir….courir….
Et ce jour-là c’est ce qu’elle fit. Elle courut aussi vite qu’elle le pouvait jusqu'à en perdre haleine jusqu'à que son corps s’écroule de souffrance et de fatigue jusqu'à ce qu’enfin dans le silence des bois elle ferme les yeux et s’endorme, seule, encore.

Rêve :
Elle vagabondait dans le noir, ses pas s’effaçaient derrière elle, elle ne savait pas où elle était, elle avait froid.
Elle resta la dans le noir quand elle vit devant elle une lumière…une…lumière ?
Elle s’approcha elle essayait d’atteindre la lumière qui s’éloigner à chaque fois qu’elle faisait un pas vers elle, elle comprit que la lumière venait de l’embrasure d’une porte dont elle distingua une silhouette qui lui était familière….« -Matthew…. »
Elle essaya de courir vers lui, mais la porte se referma subitement sur elle et la silhouette grande et mince de son frère disparue…en pleurs elle essaya tant bien que mal de chercher à nouveau la porte mais elle ne la trouva pas.
Elle venait de disparaître. Alors elle s’allongea par terre dans le noir, elle semblait flotter, elle ne sentait même pas le sol…elle savait, oui elle savait qu’elle était en train de dormir…
Des odeurs lui revinrent dans les narines, des odeurs qu’elle n’avait pas senti depuis si longtemps, celle de son frère mêlée au sable de la mer, lorsqu’ils allaient dans le manoir qui appartenait à leur famille, l’odeur du papier sur lequel elle écrivait les lettres destinaient à ses amies, l’odeur du premier garçon qu’elle avait embrassée.
. Puis elle se réveilla. Elle sortit de sa torpeur comme on sort d’un rêve envoûtant, c’est à dire lentement. Elle garda en pensée tout le bonheur qu’elle avait eu.

C’est étrange le bonheur….c’est quand on le perd que l’on se rend compte à quel point on était heureux, ce n’est que par les antonymes des choses que l’on comprend la signification des choses qu’elles opposent. Le bonheur ne pouvait être connu si on n’avait pas vécu le pire. Le mal n’allait pas sans le bien, il n’y avait aucune chance de vie sans les deux, c’était comme ça et c’était tant mieux.
Elle réfléchit quelques secondes à ce qui l’avait sauvé face au désespoir, Un nom apparut distinctement dans sa tête : Ewan. Ewan ? C’était son meilleur ami, le seul et l’unique, celui qui la maintenait encore en vie malgré les revers et les échecs qu’elle essuyait. C’était un poufssoufle mais Mischa et lui étaient bien trop lié pour laisser entrer une querelle de maison. Elle le connaissait depuis bien avant Poudlard, et c’était lui qui l’avait ramassé à la petite cuillère quand elle avait perdu Matthew. Elle se releva dans l’intention d’aller à la recherche de son meilleur ami, a cet heure-ci elle se demandait ou est ce qu’il pourrait bien être mais peu importait. Elle aperçut pourtant une petite tête blonde plus loin et afficha un grand sourire avant de marchait doucement vers lui, sans faire de bruit. Arriver à sa hauteur elle lui arracha le livre des mains et lui tira la langue. « - Salut toi ! Encore en train de lire ! rohlala ! » puis elle eclata de rire et s’assit a ses côtés en posant sa tête sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Ewan A. Hawke
Ewan A. Hawke
poufsouffle
poufsouffle
Messages : 68
Date d'inscription : 30/05/2012
Célébrité : Bradley James
Origine : Sang mêlé
Âge du personnage : 17 ans

MessageSujet: Re: Le temps passe, mais la douleur reste   Lun 4 Juin - 8:23

]
Ewan était assis par terre et bien qu'il tenait un livre en main, il était incapable de se concentrer. Il songea alors a tout ce qu'il avait dû subir ces dernières années. Malgré tout, sa famille était restée soudée, enfin lui et ses parents parce que tous les trois savaient qu'Alicia ne s'était pas noyée, pour la simple et bonne raison qu'elle avait toujours eu peur de l'eau. Ewan savait ce que c'était de souffrir. Il avait lu quelque part qu'il n'y avait pas de plus grande souffrance que de perdre un être cher... Heureusement le temps agissait comme un beaume, le temps et ses amis. Il pensa alors a Mischa et il se demanda ou elle pouvait bien être. Même si ils n'étaient pas h24 ensemble, ils se voyaient au moins une fois par jour pendant une heure au moins pour parler de leur journée.
Il eut sa réponse quelques secondes après lorsqu'une personne lui pris son livre des mains. Ewan s'apprêta à dire quelque chose quand il entendit son amie parlée. Il eut un large sourire aux lèvres. Elle se posa à côté de lui et posa la tête sur son épaule. Ewan passa une main autour de ses épaules et lui caressa les cheveux. Certes ces gestes de tendresses qu'ils échangeaient avaient été mal interprétés par certaines personnes, mais entre eux c'était de l'amitié. Ewan tenait trop à Mischa pour prendre le risque de perdre son amitié. Et puis elle était comme une soeur, elle le conaissait plus que n'importe qui dans ce château." Bonjour a toi aussi ! Je lis parce que....je t'attendais et comme je ne savais pas ou tu étais j'ai préféré t'attendre içi !" Et piètre menteur en plus de ça ! Il regarda autour de lui, le temps était clément et les autres en profitaient. Il se demanda ce qu'il allait bien pouvoir faire après sa sortie de Poudlard mais n'avait aucune réponse. Le jeune homme se sentait à sa place ici et ne voulait pas quitter le château, mais il fallait bien. Il baissa les yeux et croisa le regard de sa meilleure amie, cette dernière semblait soucieuse, fatiguée, enfin quelque chose n'allait pas. Il se demanda si ca avait un rapport avec Matt'... Il eut un petit sourire. "Est-ce que ca va ? Tu as l'air...pas très bien. "

Ewan attendit une réponse, il savait bien qu'elle allait tout lui dire, comme souvent. Il posa sa tête sur celle de sa meilleure amie et ferma les yeux quelques secondes. Il avait vu sa soeur, plusieurs fois dans ses rêves et il se demandait sans cesse ce qu'elle serait devenue, mais il se demandait surtout si elle était fière de lui. Je sais c'est un peu bête, mais Alicia était le double féminin d'Ewan, donc forcément il se posait sans cesse la question, sans avoir de réponses... " Cette semaine, ca va faire dix ans qu'Alicia est morte... Elle me manque, j'aime croire qu'elle serait içi avec nous. Je pense qu'elle serais partie a Serdaigle. Elle aimait bien lire et s'instruire ! Même si elle n'avait que sept ans elle me disait sans cesse que s'amuser n'était pas tout dans la vie, il fallait aussi se construire un futur... Je ne sais même pas ce que je vais faire a ma sortie de l'école !" Il soupira un bon coup et se sentit soulagé...comme si, exprimé ses pensées à haute voix le libérait. De toutes façons, il pouvait parler de tout avec Mischa donc pas de soucis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le temps passe, mais la douleur reste   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le temps passe, mais la douleur reste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [DC]Le temps passe si vite ! ♥ Elliot
» Tu vois au début je t'aimais pas beaucoup. Mais là plus le temps passe moins je peux te saquer ~ Hansel
» Les oiseaux ne laissent qu'un chant éphémère ; l'homme passe, mais sa renommée survit. [FANFICTION]
» Le temps passe, s'envole, mais je n'oublie pas. [Milo Kyte] [Terminé]
» Opération de Joël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
“ FIZWIZBIZ „ Ϟ and you jerk it out. :: party rock in hogwarts :: poudlard : extérieur :: le parc-