anipassion.com
Partagez | 
 

 ► Don't give us shit. We're James Bonds, asshole.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Saphyr O. Silverstone
serpentard
serpentard
Messages : 154
Date d'inscription : 20/05/2012
Célébrité : Cara Delevingne
Origine : Sang moldu, sorcier depuis peu
Âge du personnage : 16 y.o

MessageSujet: ► Don't give us shit. We're James Bonds, asshole.   Lun 28 Mai - 14:53

James & Bond

Nom de code : Goldfinger



J'étais heureuse d'être à Poudlard. Evidemment. Mais seulement, bien que je sois maintenant intégrée, je m'y sentais un peu comme quelqu'un qui n'avait pas sa place. Qui aurait dit qu'un jour, Saphyr Silverstone, se sentirait comme en trop ?
Il fallait l'avouer j'étais absolument perdue, entre deux mondes. Que ce soit le monde moldu ou sorcier, tout me paraisssait étranger. Je n'étais plus moldue sans être tout à fait sorcière. Enfin techniquement je l'étais, sorcière, même si mentalement, je ne me sentais pas totalement sorcière. Je n'allais pas me plaindre, je mourrais dans ma vie, je voulais du changement, j'étais servie. Je commençais petit à petit à maîtriser mes pouvoirs et à vrai dire, j'étais plutôt fière de moi, j'avais fait pas mal de progrès. Ici, personne ne me connaissait avant, je pouvais donc être moi même, sans les aspects que je n'aimais pas. Reprendre à zéro. Je gardais tout de même ma retenue naturelle, je n'allais pas changer du jour au lendemain mais je m'autorisais plus d'excès, moins de contrôle sur ma personne.
Ne plus être au centre de l'attention, ne pouvait que me faire du bien, dans mon milieu, les egos surdimenssioné sont monnaie courante, du fait de la constante concentration sur le physique, l'apparence. C'était diablement hypocrite et superficiel, mais c'était ça ma vie, au fond qui cela importait de savoir ce que pensait la jolie Saphyr si elle portait une robe qui était totalement dans l'esprit de la saison, qui était un coup de maître de mode ? De toute façon, avec l'argent et sa famille, elle ne manquait de rien, et beaucoup de gens aimeraient être à sa place. Voilà ce que l'on pensait de moi. J'avais toujours eu l'impression d'être fausse, de n'être juste que ce qu'on l'on me disait d'être, de dire ce que l'on me disait de dire.
Dans le monde moldue, j'étais influente, mon père m'avait fait rencontré le maximum de personnes du beau monde, pour nouer des relations, avoir un carnet d'adresse bien rempli. Pour cela, il était rempli, j'y avais de tout, chanteurs, acteurs, mannequins, industriels, magnats financiers, hommes politiques. Les hommes politiques, je les connaissait depuis ma plus tendre enfance. Ma vie était rythmée de voyage diplomatique, carrément barbant pour une jeune enfant. Les seuls que j'appréciais était ceux en Irlande. Oui, en Irlande. J'allais au Brésil, aux Etats-Unis, en France, en Amérique du Sud, je voyageais aux quatres coins de la planète et je préférais aller en Irlande ?
Pourquoi ce pays me direz vous ? Ce à quoi je vous répondrai " Pour James Bond, évidemment. ". C'était faux, tout ne m'était pas inconnu à mon entrée à Poudlard, je n'étais pas la seule nouvelle sorcière, il y avait même un nouveaux sorciers très spécial : Hamish. Je ne comptais même plus depuis combien temps je le connaissais. Il m'avait donné le goût à son pays. C'était mon compagnon de quatres cents coups. Les journées diplomatiques, se résumaient en un mot : Réunion. Et les enfants, ne sont pas vraiment vraiment passionné par les réunions. Nos pères, ayant un poste similaire dans les gouvernements de leurs pays respectifs, nous avaient présenté brièvement. C'était assez rare de trouver un autre enfant de mon page en plus, généralement la politique était peuplé de vieux requins ou de jeunes espoirs pas encore en âge d'avoir des enfants du même âge que moi. J'avais trouvé ma perle rare, mon partenaire de mission ultra secrète.
A vrai dire, c'était de vrai moment d''oxygène. Pas besoin d'être sage, de bien se tenir. Je pouvais juste jouer, courir partout, rendre folle nounou et garde du corps, rire. Et aussi me faufiler dans les cuisines pour piquer de la nourriture. Il fallait seulement rester discret pour ne pas se faire disputer par nos pères. D'où James Bond. James Bond, agent secret de légende. Il convenait parfaitement à notre situation. Je révolutionnais les James Bond Girls. Hors de question pour moi, d'être seulement la jolie fille qui regarde James Bond faire. Non, j'avais ma place importante dans les missions secrètes, j'étais une guerrière née moi. On ne me laissait seulement pas le montrer. Je me souviens, m'être tourner vers Hamish l'avoir pointer du doigt et lui avoir dit : "Je te préviens, je vais pas te laisser faire tout le plus amrrant, c'est pas aprce que je suis une fille que je sais pas faire. Donc toi c'est James et moi c'est Bond. Et à nous on est James Bond."
Tout naturellement, en contact avec Hamish, je devenais la James Bond Girl que j'étais au fond. Et je me laissais totalement aller, pour une fois peu m'importait le jugement des autres. J'étais juste une jeune fille de 16 ans avec un de ses plus vieux amis. Il me connaissait bien, savait passer à travers les aperçus de la fille froide, hautaine et pleine de retenue que je paraissais être.
Aujorud'hui, c'était réunion top secrète à Poudlard. Nom de code ? Goldfinger. Evidemment, nos noms de codes était toujours tirés d'un des films, films que nous avions du tous voir une bonne dizaine de fois chacun. Goldfinger était un de mes préférés, l'or était un métal précieux, normal que j'aime ce film. J'avais une tenue spéciale James Bond, jolie mais discrète -en tant qu'agent secret, la discrétion était de mise- , je l'enfilais donc rapidement. Je m'observais dans le miroir, faisait le pistolet avec mon doigts. Je me glissais hors de mon dortoir avec discrétion. C'était absolument ridicule mais j'étais je trouvais ça plus marrant. Je marchais rapidement, me cachant lorsque j’apercevais quelqu'un. Attention, Hé ho, je peux faire un pistolet avec mes doigts moi, je suis pas n'importe qui ! Je souriais, dans ma tête la bande son de James Bond était activé. J'arrivais près de la Grande Salle, notre point de rendez-vous. Je vérifiais, personne ne m'avait suivi, l'avenir de la mission était sauf. J'entrais rapidement en pointant mes doigts/pistolet à l'intérieur. R.A.S, pas d'ennemis en vue. Alalala, Bond, t'es la meilleure. Je m'asseyais. Je n'avais plus qu'à attendre James et James & Bond était réuni. Je mettais des lunettes de soleil pour préserver mon anonymat aux potentiels personnes présentes et scrutait les alentours pour attendre la venue de James.
Heureusement que le ridicule ne tuait pas...
Code by Anarchy

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.bbfr.net/t391-sos-what-am-i-doing-here http://fizwizbiz.bbfr.net/t396-sos-don-t-worry-honey-i-m-here-to-save-you
 

► Don't give us shit. We're James Bonds, asshole.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (libre) i don't give a damn, i don't give a shit ₪ 24 janv, 23h15
» Kyota - I don't give a shit.
» i don't give a shit idgaf — falcon
» Bubu - I just don't give a shit
» Give me my sin again [James W.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
“ FIZWIZBIZ „ Ϟ and you jerk it out. :: party rock in hogwarts :: poudlard : intérieur :: rez-de-chaussée :: grande salle-