Partagez | 
 

 If you'd gave me half the chance you'd see...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L. Zeppelin Maxwell
L. Zeppelin Maxwell
serpentard
serpentard
Messages : 98
Date d'inscription : 07/05/2012
Célébrité : Harvey Haydon Newton
Origine : Sang mêlé

MessageSujet: If you'd gave me half the chance you'd see...   Jeu 10 Mai - 14:46





Open your heart to me, baby,
I hold the lock and you hold the key !
Zeppelin n’avait jamais passé autant de temps dans la salle d’eau. Enfermé à double tour, il se rasait, prenait une douche, se parfumait, changeait d’avis quand à son parfum et reprenait une douche avant de se reparfumer. Vingt minutes s’étaient écoulées avant qu’il ne sorte enfin de la salle de bain, vêtu de son peignoir, frais et dispo pour la soirée. Mais il restait tout de même un détail à régler. Le jeune sorcier prenait le chemin de sa chambre quand croisa son oncle et l’interpella, avec une pointe d’anxiété dans la voix : « Oncle ‘Jax ! Est-ce que tu… » « Plaît-il ? » « Non, rien, oublie. » Zeppelin quitta le corridor sans ajouter quoi que ce soit. Il lui fallait s’habiller et ce n’était certainement pas ce pauvre Ajax qui l’aiderait à faire son choix. Après tout demander un conseil de style à un aveugle revenait à proposer à un sourd d’aller à un concert de métal… Inutile. Seul face à sa garde robe, il s’aperçut que son armoire était strictement composée d’uniformes de Serpentard, de jeans délavés et de t-shirts de ses groupes de musique favoris. Non, décidemment ça n’irait pas. Agacé, il retourna voir son oncle pour lui emprunter une chemise. C’était sa préférée, une chemise en soie pourpre qu’il portait la plupart du temps. De toute manière, il ne verrait pas la différence. Une chance que depuis quelque temps le neveu et l’oncle fassent à peu près la même taille. S’inspectant une dernière fois devant le miroir, il se sentit enfin prêt. P r ê t .
Il attendait cette soirée depuis très exactement trois jours, sept heures et vingt-huit minutes. En effet ce soir-là, les Maxwell s’apprêtaient à recevoir la Première Ministre de la Magie à dîner, et l’idée seule de ce repas mettait Zeppelin était dans tous ses états. Encore faut-il préciser que la première fois qu’elle s’est présentée au manoir, il crut faire une crise cardiaque. Non seulement elle était sublime, radieuse, attachante, mais elle avait aussi ce côté sérieux rendait justice à son charme. Sexy, voilà l’adjectif le plus approprié pour la qualifier. Un mètre soixante-quinze de pur ravissement pour les yeux. Elle avait littéralement conquis chaque parcelle du corps du Serpentard et le fait qu’Ajax la renvoi comme une malpropre elle et ses grands yeux de biche l’avait laissé sans voix. Mais il ne comptait pas avouer sa faiblesse à son oncle et tuteur pour autant. Il avait un minimum (ou un trop plein) d’estime de soi pour se vendre comme ça. Il lui fallait un stratagème pour faire revenir cette créature du feu de Merlin chez eux, et connaissant Ajax comme il le connaissait, la tâche ne fut pas bien difficile. Zeppelin lui baragouina ses arguments de choc sur l’importance d’aider son prochain et la grave crise que connaissait l’Angleterre. Les mondes magiques comme moldus avaient besoin de ses talents de médicomage, et il se devait de recontacter la ministre d’urgence pour l’inviter à discuter de ses conditions autour d’un repas, comme des sorciers civilisés. Puisqu’après tout, on n’est pas des hippogriffes chez les Maxwell, on a un minimum d’éducation… et de tchatche. Jusqu’à présent son plan avait fonctionné et il se réjouissait d’avance de la bonne action que ferait son cher oncle pour ces pauvres moldus, et surtout pour lui. Quoiqu’il arrive ce soir, il y avait une chose de sûre, il décrocherait un ticket avec Noëlin Rosenfeld.
Jetant un regard à la pendule, il s’assit et attendit nerveusement qu’elle daigne se montrer. Elle allait le faire, elle allait arriver. Elle n’avait pas d’autre choix. Il en allait de l’avenir de son pays, et de leur future relation amoureuse. Nom d’un centaure, il la voyait déjà dans sa chambre, à genoux habillée en soubrette. L’imagination avait parfois du bon. Mais quelque chose vint le couper dans son rêve éveillé : on sonna à la porte.

_________________



zeppelin
Talking like a jerk, except you are an actual jerk, and living proof that sometimes friends are mean. Present company expect it present company... Just laugh it off it's better than it seems. Ah present company excluded in every way. Present company makes me wanna stay.
© CODAGE & MISE EN PAGE FAIT PAR MINNIE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.bbfr.net/t252-zeppelin-si-toi-aussi-tu-as-connu http://fizwizbiz.bbfr.net/t297-zeppelin-raise-your-glass-if-you-are-wrong-in-the-right-ways
Noëlin A. Rosenfeld
Noëlin A. Rosenfeld
premier ministre
Messages : 107
Date d'inscription : 08/05/2012
Célébrité : natalie portman
Origine : Sang mêlé
Âge du personnage : 35 ans

MessageSujet: Re: If you'd gave me half the chance you'd see...   Jeu 10 Mai - 15:31

<< Madame, vous êtes certaine que vous devez sortir ce soir ? >> demanda Perdita en posant le thé de Noëlin sur son bureau, tandis que la Ministre finissait de lire un document concernant un festival de musique Moldu, empiétant légèrement sur le district de Loutry Sainte Chasloupe et donc risquant de voir se rencontrer Moldus et sorciers. Elle avait entendu toute la journée des habitants du village se plaindre des conditions dans lesquelles le festival avait lieu et du bruit que cela occasionnait. Elle avait rendu visite au Ministre de la Magie moldu à ce sujet et ils avaient déjeuné ensemble dans le plus grand secret, Noëlin rejoignant par transplanage son Ministère. Et là, assise dans son bureau de la demeure ministérielle, elle lisait le compte-rendu des décisions prises par son homologue moldu. Elle avait beau désapprouver l'organisation d'un tel festival sur des terres sorcières, elle n'était cependant pas en droit d'en interdire l'organisation. Les sorciers de Loutry Sainte Chasloupe devraient s'armer de patience et de boules Quies pour la durée du festival.

<< C'est important, Perdita. Cette satané affaire a bien assez duré et chaque jour qui passe ne fait qu'engranger de nouveaux dégâts. Ajax Maxwell est l'un des seuls qui puisse nous aider à enrayer cette machine crée par Mustard >> répondit Noëlin en relevant la tête vers sa domestique. Elle lui sourit et la vieille femme retourna dans sa cuisine, à l'autre bout de la maison. Le téléphone sonna. Quartier Général des Oubliators. Noëlin du écouter le directeur lui demander conseil quant à la marche à suivre pour un groupe de randonneurs ayant croisé des Strangulots, sur les bords du Loch Ness. Noëlin lui rappela son poste, tout en lui faisant bien comprendre qu'elle n'avait pas à régler de si petits problèmes, qui relevaient de son propre département et non de la ministre de la magie. Il s'excusa platement. Noëlin raccrocha après l'avoir assuré que ce n'était pas si grave mais lui intimant de mieux réfléchir à l'avenir, avant de l'appeler.

<< Noëlin, vous allez être en retard chez les Maxwell ! >> lança Casey Morgan, sa directrice de presse, en passant dans le couloir, les bras chargés de dossiers. Noëlin regarda sa montre, manquant de lâcher un cri lorsqu'elle vit qu'elle risquait de manquer de temps pour se préparer correctement. Elle sortit de son bureau et demanda à Perdita de passer prendre sa robe au pressing, tout en montant à l'étage à grandes enjambées. Le silence à l'étage l'étonna. Ses deux enfants étaient partis chez leur grand-mère, rejoignant leurs cousins pour la semaine et elle se retrouvait seule dans cette grande bâtisse, seulement accompagnée de Perdita, Casey et tous les membres de son équipe qui passaient leurs journées dans la partie plus officielle de sa maison.

La jeune femme prit une douche et lorsqu'elle rejoignit sa chambre, en peignoir, elle vit la housse de sa robe pendue à la porte de l'armoire. Elle se déshabilla et passa une paire de bas, avant de sortir sa robe. Une superbe pièce de couture. Blanche et noire, froissée au niveau du bas et assortie à un blaser noir et une paire d'escarpins classiques. Chic et sobre. Noëlin en deux mots. Malgré son habituel sang-froid, la ministre était quelque peu stressée à l'idée de retourner chez les Maxwell. Lorsqu'elle s'y était présentée sans avoir annoncé son passage, le maître de maison l'avait renvoyée comme une mal-propre, lui faisant bien comprendre qu'il n'était en rien intéressé par une collaboration avec le ministère sur l'Affaire Fizwizbiz. Noëlin était donc retournée au ministère, dépitée. C'était pourquoi l'invitation provenant de la demeure Maxwell l'avait étonnée. Mais elle était heureuse d'avoir une deuxième chance pour demander son aide à Ajax Maxwell. Il fallait le reconnaître, elle n'avait personne dans son gouvernement du niveau d'Ajax Maxwell. Ils avaient besoin de lui, aussi difficile à accepter cela soit-il.

Noëlin attrapa sa pochette et descendit au rez-de-chaussée. Casey lui annonça que l'escorte chargée de l'accompagner jusque chez les Maxwell l'attendait dans le jardin. Elle les y rejoignit, levant les yeux au ciel en voyant les trois malabars en costume noir et oreillette. Bon elle était certes la Ministre de la Magie, mais elle n'avait pas vraiment besoin d'une telle protection. Le quatuor transplana devant chez les Maxwell. Les trois gardes du corps suivirent Noëlin jusque devant la porte des Maxwell et attendirent qu'elle sonne, qu'un elfe de maison ouvre et qu'elle soit invitée à entrer pour lui souhaiter la bonne soirée et l'assurer qu'ils veillaient au grain.

La jeune femme s'avança dans l'entrée, attendant d'être reçue par le maître des lieux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.bbfr.net/t265-noelin-rosenfeld-l-angleterre-est http://fizwizbiz.bbfr.net/t282-noelin-les-liens-de-la-ministre
V. Ajax Maxwell
V. Ajax Maxwell
assistant médicomage
Messages : 91
Date d'inscription : 06/05/2012
Célébrité : Bendy dick cum on my baps.
Origine : Sang pur

MessageSujet: Re: If you'd gave me half the chance you'd see...   Jeu 10 Mai - 18:42

Rencontrer le premier ministre aurait dû être un honneur pour Ajax, mais cela n'a pas été le cas. Il n'en a que faire de ce pouvoir, de cette force, de cet argent, il a ce qu'il faut chez lui. Bref, Ajax avait gentiment renvoyé cette jeune femme dans ces hauts-lieux. Il n'a pas l'intention de l'aider, personne ne l'aide lui pour son problème avec les yeux alors il ne va pas aider les autres pour que eux soient heureux et pas lui. C'est égoïste, mais il n'est pas grand chose autre que cela depuis qu'il a perdu la vue et depuis qu'il a ce voile sur les yeux qui sont passés de ce bleu glacé à un noir indescriptible. Levé depuis très tôt dans la matinée, Ajax se rend compte que la nuit a été courte, il est resté dans sa chambre, son elfe lui ayant apporté son petit déjeuné. Aujourd’hui, malgré le fiasco de la première rencontre, la première dame du ministère de la magie revient chez lui. Son neveu, qu'il considère plus comme son fils qu'autre chose l'a un peu obligé à la faire revenir, manifestement pour le jeune homme, il est essentiel d'aider le ministère à trouver un remède pour les problèmes causés par Mustard. C'est simplement pour faire plaisir à Zeppelin qu'il a accepté, pas pour se donner bonne conscience, il s'en contre balance de cela. Assit sur le rebord de son lit, le visage entre les mains, Ajax soupire, il en a marre de ne rien voir, de ne se fier qu'a ses autres sens. Sa vie depuis six ans est un vrai calvaire, il n'abandonne pas pour autant, il vit grâce à cette vengeance qui l'habite de tuer la personne qui la a envoyé ce sort, même si c'est par pur maladresse. Le médicomage attend que le temps passe, il n'a que cela à faire de toute manière, malgré les livres en braille, les récits de son neveu, la musique, son travail, il s’ennuie. Soudainement, prit d'une envie d'aller dans le salon se poser sur son fauteuil préféré, Ajax quitte sa chambre, c'est là qu'il croise son neveu, il ne le voit pas, mais son odeur le trahit tout le temps, heureusement qu'il y a celle-ci d'ailleurs. C'est simple, le jeune homme ne fait jamais de bruit alors il ne peut pas le repérer, seule son odeur le trahi et plus, elle est souvent très forte, car monsieur aime le parfum, d'ailleurs, aujourd’hui c'est largement plus que d'habitude. Ajax hausse un sourcil. « Plaît-il ? » Zeppelin allait lui demander quelque chose, mais au final, non il se rétracte, Ajax s'oblige à ne pas entrer dans son cerveau pour essayer de comprendre ce que c'est, puisqu'il s'en doute. Il a l'habitude, ce n'est pas la première fois que Zepp veut lui poser une question, mais avant de le faire, il se rend compte qu'Ajax ne peut pas y répondre à cause de sa vision inexistante. Bref, il ne relève rien de plus et s'en va dans un mouvement de cape. Ajax a souvent le rôle du vilain dans toutes les pensées qui circulent dans le château, tout le temps habillé en noir, jamais un seul sourire, très peu de paroles. Certains le prennent pour un monstre, pire même un vampire. Dévalant les escaliers rapidement, Ajax manque de s'étaler par terre en se prenant le pied dans quelque chose, ramassant l'objet en question, il se rend compte que ce sont des câbles, vu le bout, des câbles de guitares. Le médicomage manque de hurler le prénom de son neveu, mais il n'a sans doute pas fait exprès de laisser cela par terre, il sait pertinemment que cela peut causer des problèmes. Secouant la tête, il s'installe dans son fauteuil, il est complètement habillé, il a simplement demandé à son elfe de maison de lui apporter ses affaires et il s'est habillé seul, comme un grand après sa douche. Les jambes croisées, le violon sur l'épaule, le médicomage attend sans un sourire, le repas est en train de se faire préparer, il ne manque plus que son fils et la ministre. Même si la visite de celle-ci ne l'enchante pas, tout ce qu'il fait, c'est pour son neveux et rien que pour lui. Ajax n'a jamais apprécié les gens du ministère, déjà parce que c'est un sang-pur et qu'il n'est pas apprécié, mais aussi parce qu'il a tué et donc prononcé le sort impardonnables, même si c'était pour une bonne raison, il peut être très mal vu. Il n'a jamais suivit le mauvais côté de la magie, cependant, jamais il n'a suivit le bon, le mettre dans un camp serait le condamné et il veut être libre, même si sa vue l'en empêche. Un long silence prend place, parce qu'il refuse de jouer, il n'a même pas faim, mais il se doit d'être là, d'ailleurs. Des bruits le font de crisper, quelqu'un vient d'entrer dans la maison, l'elfe de maison vient d'ouvrir la porte à ce qui semble être un parfum de femme. « Zeppelin, va accueillir notre invitée s'il te plaît. » Sa voix est forte, froide. Le maître de maison, préfère s'installer à sa table et attendre qu'ils viennent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.bbfr.net/t244-ajax-no-need-to-run-and-hide http://fizwizbiz.bbfr.net/t251-ajax-i-ll-never-give-up-with-you#1728
L. Zeppelin Maxwell
L. Zeppelin Maxwell
serpentard
serpentard
Messages : 98
Date d'inscription : 07/05/2012
Célébrité : Harvey Haydon Newton
Origine : Sang mêlé

MessageSujet: Re: If you'd gave me half the chance you'd see...   Dim 27 Mai - 14:58

Il y a des jours où on se dit que la vie vaut la peine d’être vécue, et ce soir-là c’est exactement ce que Zeppelin se répéta, sourire en coin. Le manoir, d’habitude si solitaire, allait enfin accueillir une invitée à la hauteur de ses ambitions, et cela le comblait de joie. Rares étaient ceux qui restaient dîner chez les Maxwell, il fallait une excellente raison pour déranger le maître des lieux dans sa quiétude, et son neveu s’était empressé d’en trouver une. C’était simple, à la minute même où Noëlin Rosenfeld avait passé leur porte, il avait su. Il avait su que c’était elle qu’il lui fallait, qu’elle qui avait planté sa flèche au beau milieu de son cœur d’étudiant. Elle avait tout de la sorcière parfaite ; la compétence, le statut, le charme, le chic. Bon, certes elle était sûrement plus âgée que lui, et bien sûr elle occupait le poste le plus important de tout le monde magique, mais c’est justement ce côté inaccessible qui la rendait diablement attrayante. Elle était le Saint Graal qu’il décrocherait coûte que coûte –puisqu’il le ferait, il en était persuadé : Zeppelin atteindrait ses objectifs.
Tandis qu’il se posa un moment sur le divan, il vit son oncle arriver dans la pièce et s’installer dans son fauteuil habituel. Pas un mot ne quitta ses lèvres tandis qu’il l’observa prendre son violon et attendre. Le jeune homme savait pertinemment qu’Ajax était agacé par cette visite, et une partie de lui ressentait du remord. Après tout il lui imposait cette femme qu’il ne voulait voir pour rien au monde… Cependant il ne s’agissait pas de n’importe qui, et après tout, s’il pouvait par la même occasion apporter une aide quelconque aux moldus et se faire encenser, il n’en serait que plus heureux. Son cher oncle était mélancolique et cela le désolait, mais ce soir il avait décidé de laisser de côté sa servitude et ses bons sentiments pour penser un peu à lui, -et surtout à Noëlin. Merlin qu’elle occupait son esprit ! Son cœur fit un bon au moment où on sonna. C’était elle, qui se trouvait à quelques mètres seulement de lui. Il pouvait presque sentir son parfum de fleurs et entendre sa voix –ou bien il l’imaginait, comme toujours. Un dernier regard attristé en direction de son oncle qui lui ordonna avec plus ou moins de courtoisie d’aller ouvrir au mannequin qu’ils attendaient, et il bondit du divan pour la retrouver. Zeppelin donna un coup de coude sans gêne à l’elfe qui se dirigeait vers la porte et lui lança, menaçant : « Vas au diable ! » Il tourna finalement la poignet et aperçut enfin le visage de ses fantasmes. Elle se tenait face à lui, radieuse comme un bouton de rose, vêtue d’une robe à la fois élégante et originale, qui laissait paraître tout ce qu’il fallait de sa peau de pêche. Il en avait déjà le souffle coupé et il lui fallut quelques secondes pour réaliser que non seulement elle attendait qu’il l’invite à l’intérieur, mais en plus elle le voyait, elle aussi. Il existait à ses yeux, et Morgane elle n’avait encore rien vu. « Bonsoir ! Entrez, je vous en prie ne restez pas là. Je suis Zeppelin, le neveu d’Ajax Maxwell, et vous êtes… éblouissante. » Cette phrase était stupide, il secoua légèrement la tête et essaya de se rattraper comme il le put : « Ahem, excusez-moi, comment dois-je vous appeler ? Mademoiselle Rosenfeld, Mademoiselle la Première Ministre… ? » Amour de ma vie ? Tout cela sonnait bien pompeux, mais après tout il ferait comme elle voudrait, les noms n’avaient pas tant d’importance. Ce qui important était qu’à présent ils se connaissaient, d’esprit à esprit, de corps à corps. Ah, comme il la désirait. Un sourire timide aux lèvres, il referma la porte derrière elle et lui fit signe de le suivre dans la salle à manger, où Ajax était déjà assis. Tranquillement, il tira une chaise et d’un signe de tête lui proposa de s’asseoir, avant de prendre place face à elle. Non seulement elle se trouvait chez lui, mais en plus ils s’apprêtaient à dîner ensemble… Le rêve ! Il espérait simplement que ces idiots d’elfes n’aient pas cuisiné quelque chose auquel elle soit allergique, voire pire, qu’elle ait en horreur. Et puis, c’est vrai, il y avait son oncle dans l’histoire, aussi. Faites qu’il ne soit pas désagréable. « Mon oncle me disait justement qu’il était heureux que vous ayez accepté de revenir discuter de ces Fizwizbiz, n’est-ce pas Oncle ‘Jax ? »

_________________



zeppelin
Talking like a jerk, except you are an actual jerk, and living proof that sometimes friends are mean. Present company expect it present company... Just laugh it off it's better than it seems. Ah present company excluded in every way. Present company makes me wanna stay.
© CODAGE & MISE EN PAGE FAIT PAR MINNIE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.bbfr.net/t252-zeppelin-si-toi-aussi-tu-as-connu http://fizwizbiz.bbfr.net/t297-zeppelin-raise-your-glass-if-you-are-wrong-in-the-right-ways
Noëlin A. Rosenfeld
Noëlin A. Rosenfeld
premier ministre
Messages : 107
Date d'inscription : 08/05/2012
Célébrité : natalie portman
Origine : Sang mêlé
Âge du personnage : 35 ans

MessageSujet: Re: If you'd gave me half the chance you'd see...   Lun 25 Juin - 12:46

Le neveu du maître de maison s’avança dans l’entrée et l’assurance que Noëlin vit gravée sur son visage la fit sourire. Elle le trouvait particulièrement élégant, chose rare pour un jeune homme de son âge. Elle en connaissait quelques uns qui faisaient particulièrement attention à leur style, comme Andy ou Timmy, mais très peu. Et voir que le neveu de son hôte était de ces jeunes gens là, la ravit. La tenue du jeune homme lui seyait particulièrement et faisait ressortir la beauté de ses traits juvéniles. Noëlin se surprit à envier la demoiselle qui devait sortir avec lui car il avait forcément une petite amie, vu son charisme et sa prestance. Et la ministre s’étonna elle-même d’envier la copine d’un jeune homme qui devait avoir environ vingt ans de moins qu’elle.

« Bonsoir ! Entrez, je vous en prie ne restez pas là. Je suis Zeppelin, le neveu d’Ajax Maxwell, et vous êtes… éblouissante. » Noëlin sourit. Charmant et bien élevé ! Il lui plaisait de plus en plus, ce jeune homme. Et quel prénom original ! Zeppelin… La ministre ne se souvenait pas avoir déjà entendu un tel prénom. Pourtant, elle en voyait défiler, des personnes, dans son bureau au ministère ! « Ahem, excusez-moi, comment dois-je vous appeler ? Mademoiselle Rosenfeld, Mademoiselle la Première Ministre… ? » Il était adorable ! Sa gêne paraissait comme une preuve que Noëlin l’impressionnait. Mais la jeune femme n’en avait aucune intention. Elle voulait que la soirée se déroule à merveille et pour cela, une ambiance bonne enfant devait s’installer. Et si ce n’était pas entre elle et son hôte, alors autant bien s’entendre avec Zeppelin ! « Appelez-moi Noëlin, Zeppelin » dit-elle en lui souriant. « Et merci du compliment. Vous êtes très élégant, si je puis me permettre » ajouta-t-elle en admirant une fois de plus les vêtements du jeune homme qui l’invita à le suivre. Elle le suivit dans la maison jusqu’à la salle à manger, en profitant pour regarder la décoration, qu’elle jugea charmante et de très bon goût.

Lorsqu’ils entrèrent dans la salle à manger, Noëlin alla directement vers le maître de maison et lui serra la main. « Bonsoir professeur Maxwell. Merci de me recevoir ce soir. J’ose espérer que ma présence ne vous gênera pas outre mesure » dit-elle avant de prendre place là où Zeppelin lui recula une chaise. Elle s’assit et vit avec amusement le jeune homme prendre place en face d’elle. Ainsi, elle aurait tout le loisir d’admirer son visage, qu’elle trouvait de plus en plus attractif. Il y avait en lui quelque chose de rare. Comme une flamme… Et Noëlin aimait le regard qu’il posait sur elle. Elle se sentait belle et désirée, à voir les étoiles brillant dans les yeux du jeune Maxwell. « Mon oncle me disait justement qu’il était heureux que vous ayez accepté de revenir discuter de ces Fizwizbiz, n’est-ce pas Oncle ‘Jax ? » Noëlin se tourna vers l’Oncle ‘Jax en question. Elle avait vraiment l’impression que cet homme n’avait aucune envie de l’avoir à sa table. Et la froideur du professeur Maxwell contrastait avec la chaleur et la gaieté de son neveu. Avait-elle été invitée par Zeppelin ?

« La situation empire et nous avons vraiment besoin de vous, professeur Maxwell. Plus que jamais. Je sais que vous êtes réticent à cette idée, mais le ministère a besoin de votre aide » dit Noëlin. Elle ne savait vraiment plus comment gérer cette situation et l’aide de Maxwell était ce qu’il lui semblait l’unique moyen de régler cette histoire. Mais s’il refusait… Noëlin était consciente que ni l’argent du ministère, ni le pouvoir qu’elle représentait officiellement n’auraient de poids sur la décision d’Ajax Maxwell. « Je ne vous le demande pas en tant que ministre de la magie. Mais en tant que citoyenne d’Angleterre. Qui sait comment les choses vont évoluer ? A quand les premières émeutes ? C’est pour prévenir ces dangers que je vous demande votre aide. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.bbfr.net/t265-noelin-rosenfeld-l-angleterre-est http://fizwizbiz.bbfr.net/t282-noelin-les-liens-de-la-ministre
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: If you'd gave me half the chance you'd see...   

Revenir en haut Aller en bas
 

If you'd gave me half the chance you'd see...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Zimbabwe Issues Half-Billion Dollar Bill
» It's 106 miles to Chicago, we got a full tank of gas, half a pack of cigarettes, it's dark... and we're wearing sunglasses - Darius
» eyleen ceallacháin ; half in the shadows, half burned in flames
» "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )
» Alec Volturi ► "Sister, they send you out for one and you bring back two... and a half. Such a clever girl."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
“ FIZWIZBIZ „ Ϟ and you jerk it out. :: england : anarchy in the uk :: godric's hollow :: habitations-